• La Poste en sursis ?

    La Poste en sursis ?

    La Poste en sursis ?

    Le Bureau de Poste de Saint-Yan a été fermé partiellement du 12/11 au 19/11/2011, suite à un manque de personnel. Car le bureau de Poste de Digoin était en manque d’effectif et a du faire appel à l’employée de la Poste de Saint-Yan.

    La Poste en sursis ?

    Une initiative étonnante, originale et inédite, a été prise par le Maire de Saint-Yan, en affichant un grand panneau sur la porte de l’entrée de La Poste, en demandant aux usagers de s’exprimer sur leur mécontentement de cette fermeture temporaire.

    Quelle belle initiative. Mais on aurait aimé aussi que Mr le Maire de Saint-Yan se manifeste aussi bien lors de la Pétition contre la privatisation de La Poste (devenue une Société Anonyme depuis le 01/03/2010), et même chose pour la pétition organisé par le groupe des usagers de La Poste de Saint-Yan, où 1171 signatures au 15/03/2010, ont été récoltées. Des Maires du canton l’ont signé, Saint-Yan NON… No comment !

    La Poste en sursis ?

    Le service public est vraiment mis à mal dans les campagnes et cela depuis la privatisation de La Poste !

    La population aimerait que le Maire de Saint-Yan avec l’ensemble des conseillers, nous informent de l’avancement de ce dossier vis à vis du Groupe La Poste, au devenir de notre Bureau de Poste ?
    Sachant que l’année prochaine, l’employée titulaire à Saint-Yan sera mise en retraite. Alors déjà que simplement pour un remplacement, on ferme le bureau de Poste à Saint-Yan. Que feront-ils après le départ des retraités de La Poste l’an prochain ?

    Voici donc un premier signe du devenir de La Poste de Saint-Yan.
    Faut-il attendre que le groupe La Poste mette la population sur le fait accompli pour réagir et anticiper les problèmes ?


  • Commentaires

    1
    josette provôt
    Lundi 5 Décembre 2011 à 08:37

    Bon courage pour continuer le combat avec l'appui de la population.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter