• Information sur le don du sang

    Mardi 17 février, en début d'après-midi, Mme Petit, membre de l'association des donneurs de sang bénévoles de Paray-le-Monial, était attendue à l'école primaire de Saint Yan, pour présenter un diaporama expliquant le rôle du sang, sa composition, l'importance du don (de sang total, de plasma ou de plaquettes), le déroulement d'une collecte, et le devenir des poches prélevées ce jour-là.
    Les 26 élèves (14 CM1-12 CM2) de la classe de M. Giraud étaient bien préparés à cette intervention, M. Giraud lui-même étant donneur depuis plus de 30 ans et ayant à son actif au moins 120 dons. Les élèves furent convaincus du devoir pour eux de donner leur sang dès leur majorité afin de sauver des vies , d'aider la recherche, et de contribuer à la fabrication de nombreux médicaments.

    Le JSL du 10/03/2009.


    votre commentaire
  • Un Carnaval haut en couleurs

    Vendredi dernier, les enfants de l'école et le corps enseignant avaient rendez-vous avec «monsieur Carnaval». Les rues de Saint-Yan se sont retrouvées envahies de princesses, fantômes, bestioles de tous poils, féroces ou dociles, de cow-boys, d'indiens, de pirates à longue barbe, de Pierrots, de Colombines… Une journée où l'on peut se battre avec une épée, se mettre dans la peau d'un animal ou incarner durant quelques heures une belle princesse.
    Le traditionnel défilé déroula son cortège de l'école jusqu'à la salle des fêtes du village. Un cortège qui sera, cette année encore, escorté par un drôle de pantin de papier mâché, monté sur son char fleuri et coloré. Il s'arrêta devant la porte de la salle polyvalente pour laisser place aux chansons et aux danses endiablées de nos écoliers. À l'issue de la représentation, un goûter fut servi à l'intention des enfants et de leurs accompagnants… Jus de fruits, boissons chaudes…et bugnes savoureuses, bien appréciés après tant d'efforts.
    Un grand bravo à l'association des parents d'élèves «Trait d'union» pour cet après-midi récréatif. Un même enchantement lisible sur le visage des parents d'élèves, venus en masse, assister au spectacle. Comme un retour en enfance… Il n'y a pas d'âge pour la magie de Carnaval. La fin de la parade fut l'embrasement de monsieur carnaval, autour d'un grand feu de joie et un long panache de fumée. Les enfants se diront vivement l'année prochaine, car ils savent bien que monsieur carnaval renaîtra de ses cendres.

     

    Le JSL du 27/02/2009.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique