• Des Chinois à Saint-Yan !

    Une délégation Chinoise démarche

    La délégation chinoise au château de Selore autour de Jean-Christophe Iseux et Jacques Ducerf.

    Tianjin accueille les investisseurs européens à bras ouverts. Et cherche également à s'implanter en Europe. Une délégation de cette province chinoise, à moins de 150 km de Beijing (Pékin), était hier à Saint-Yan, petit village du Charolais.

    Là, au milieu des prairies où pullulent les célèbres bovins blancs, Jean-Christophe Iseux restaure son château de Selore… quand il est en France. Conseiller spécial du gouvernement chinois pour les investissements étrangers en Chine et partenaire de grands groupes français pour leur implantation en Chine (LVMH, Alcatel, etc.), M. Iseux a provoqué la rencontre de chefs d'entreprises français (Antonio Bonelli de LVMH, Henri de Pierrefeu, homme d'affaires… mais aussi Jacques Ducerf, président d'Aprovalbois l'interprofession bois en Bourgogne) et de cette délégation composée de représentants économiques de Tianjin. Le but est de faciliter les échanges visant à l'installation d'entreprises françaises à Tianjin, considéré comme un site pilote par le gouvernement chinois explique Sun Jian Nan, directeur du centre de promotion des investissements : « le gouvernement accorde beaucoup d'importance au développement de Tianjin par l'installation d'entreprises étrangères dans les domaines de l'industrie automobile, aéronautique, pharmaceutique, métallurgique, des matières premières et des technologies de l'information et l'électronique. Ainsi, Airbus-EADS et Toyota se sont récemment installés ».

    La crise fait sourire les Chinois
    Tianjin est l'une des quatre provinces chinoises sous contrôle direct du gouvernement central et le soutien est alors très fort pour attirer ces entreprises du monde entier.
    « Que vous inspire la crise ? ». La question de Jacques Ducerf, PDG du groupe éponyme, l'un des leaders français de l'exploitation du bois basé près de Charolles, fait sourire Sun Jian Nan, qui lui répond « C'est à vous que je devrais poser la question ? ». La Chine subit également la crise, mais reste en pleine croissance. Et pour profiter des difficultés de l'Occident, la Chine souhaite s'ouvrir au monde. Les entrepreneurs chinois sont incités à s'installer en Europe et aux Etats-Unis. Lors de leur mission en France, la délégation s'est intéressé à une opportunité du secteur de l'électroménager. Il est encore trop tôt pour savoir si elle aboutira à un projet concret.

    Eric Dujardin du JSL le 14/04/2009.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter