• Démission du Maire

    Démission du Maire de Saint-Yan !

    Ça vient d'être rendu public par lettre dans les boîtes à lettre des habitants de Saint-Yan, le maire de Saint-Yan René Bernigaud démissionne de ses fonctions de maire, de conseiller municipal et de président du SIVU Bourbince-Arconce.

    Démission du Maire
    Mr René Bernigaud debout à gauche, lors du dépouillement du 06/05/2012 à Saint-Yan.

    Extrait de sa lettre :

    Je viens d'adresser à Monsieur Le Préfet ma lettre de démission de mes fonctions de maire de Saint-Yan et de président du SIVU Bourbince Arconce et de mon mandat de conseiller municipal. Compte-tenu de la confiance que vous m'avez majoritairement accordée en 1989, 1995, 2001 et 2008, je tenais à vous en informer personnellement et à vous en donner les raisons.

    « Lors de la séance du 13 novembre 2012, le conseil municipal était appelé à se prononcer sur le projet de périmètres d’intégration de la commune de Saint-Yan dans la communauté de communes de Paray-le-Monial au 1er janvier 2013. Lors du vote nominatif, mes deux adjoints ont voté avec l'opposition contre la proposition que j'avais faite, à savoir que cette intégration n'ait lieu, comme pour Vitry-En-Charollais, qu'au 1er  janvier 2014, afin de la préparer dans les meilleures conditions.

    Vous comprendrez que, mis ainsi en minorité, j'aie considéré qu'il m'était plus possible de continuer à exercer les fonctions de maire, n'ayant plus confiance de certains membres de mon équipe. » .../...

    Le dossier de la communauté de communes n'a jamais été mis à l'ordre du jour d'un conseil municipal depuis Mars 2008.
    Si le préfet de Saône-et-Loire accepte la démission, ce qu'il devrait faire ce mercredi a priori. Il faudra organiser une nouvelle élection pour élire un nouveau conseiller municipal pour que le conseil puisse s'exprimer avec 15 conseillers légaux.

    Lire la suite sur Charolais-News.com  Cliquez ici...

    La lettre de démission du maire  Cliquez ici...

    Relire notre article du 13 Novembre 2012 - Cliquez ici...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter