• Courrier d'un Lecteur

    Courrier d'un lecteur de notre site reçu ce jour :

    Réflexions à la lettre des adjoints

    « Quelques jours après la lettre de démission du maire, nous avons découvert dans nos boites à lettre, le courrier de Monsieur Mathieu Premier adjoint et Madame Nivet Seconde adjointe.

    Le maire a démissionné, c’est sa décision, elle pourrait être respectable. Sauf que, les raisons évoquées (absence de documents relatifs à l’entrée dans la Com Com de Paray) sont démenties par les personnes mises en causes, à savoir les autorités départementales et le président de la ComCom de Paray le Monial et confirmées par vous-même Monsieur le Premier adjoint et Madame la  Seconde adjointe.

    Donc pour le coup, la respectabilité de la décision est plus que discutable…

    Monsieur le Premier adjoint et Madame la  Seconde adjointe, comment pouviez vous ne pas être au courant de la situation d’urgence pour l’intégration de la commune de St Yan à la Com Com de Paray au 1er janvier 2013 ?

    Madame la Seconde adjointe, vous étiez la suppléante de Mr André Accary aux dernières cantonales, lui-même président de la Com Com de Paray le Monial. Vos échanges avec ce dernier ne débordaient donc jamais sur la position de la commune de Saint-Yan vis à vis de la Com Com de Paray-le-Monial ? Vous n’étiez au courant de rien ? Pourquoi n’avez-vous jamais informé officiellement vos collègues du conseil municipal au cours des réunions (c’est vrai les occasions étaient rares…) pour qu’il y ait débat sur ce sujet ?

    Et puis maintenant, Monsieur le Premier adjoint et Madame la  Seconde adjointe, après la démission du maire et de deux autres conseillers de sa majorité, vous demandez aux « conseillers » restants en place de se rassembler pour travailler ensemble ?

    Vous avez la mémoire courte, Monsieur le Premier adjoint et Madame la Seconde adjointe. Au soir de l’élection municipale de 2008, vous aviez accepté de donner deux postes d’adjoints à la liste dite « d’opposition », plutôt une liste composée de gens ayant des propositions différentes des vôtres, vous aviez formé des commissions en y intégrant ces élus « d’opposition »…

    Qu’est-il advenu de cette mascarade d’après scrutin ? Depuis, les deux adjoints, Elisabeth Ponsot et Yves Grillet ont démissionné. Pourquoi ? Vous  n’avez eu aucune réaction publique au cours du conseil municipal entérinant leur démission, le sujet était d’ailleurs dans les questions diverses… !! C’est dire l’intérêt que vous leur portiez ! Et maintenant vous demandez à tous de se rassembler ?

    Vous avez certes raison sur le fond, mais alors, « jouez-là modeste » s’il vous plait, c’est à vous de vous rassembler derrière ces élus dits « d’opposition » qui ont une autre vision sur la façon de gérer la commune et de la sortir de la difficile situation dans laquelle vous  l’avez plongée…

    Néanmoins et malgré cette générosité de circonstance, Monsieur le Premier adjoint et Madame la  Seconde adjointe, vos propositions ne sont pas crédibles. Vous étiez certes « sous influence », vous étiez de bons petits soldats, les deux doigts sur la couture du pantalon…Votre façon de « tirer  sur l’ambulance » maintenant est un peu facile.  A maintes reprises vous avez eu l’occasion de « sonner le tocsin » auprès de vos collègues du conseil municipal, vous avez manqué de courage, peut-on encore vous faire confiance ? Comme certains de vos collègues du Conseil Municipal, tirez vous-mêmes les conclusions de votre conduite, vous avez encore le temps de prendre une sage et réaliste décision…

    A la fin du mois, nous allons  voter, soyons vigilants.

    Que les personnes qui auront la lourde tâche de mettre en place cette intégration à la ComCom de Paray et  assurer une véritable gestion communale démocratique gardent toujours en tête la notion de servir, sans se servir ni s’asservir… »

    NDLR : Toute personne peut nous faire passer un texte, simplement il faut resté courtois.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter